Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /httpdjail/var/www/vhosts/zianatv.com/httpdocs/plugins/system/t3/includes/menu/megamenu.php on line 141 Hommage à André OBAMI-ITOU, par Joseph OUABARI - MARIOTTI
25
Dim, Fév
0 New Articles

Hommage à André OBAMI-ITOU, par Joseph OUABARI - MARIOTTI

André Obami-Itou, - Image: DR

Blog Ziana TV
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

J'interviens pour saluer la mémoire d'André Obami Itou, ancien président du sénat de la République du Congo, décédé, ce 23 avril 2018, à l'hôpital central des armées de Brazzaville. Grand commis de l'Etat, il a occupé, sa vie durant, de hautes charges dans l'administration, entreprises et au sein des institutions congolaises où il s'est distingué par sa pondération, l'ouverture d'esprit et sa capacité à maintenir dans ses actions un zèle à toute épreuve.

Membre du Parti Congolais du Travail, jusqu'à sa mort, André Obami Itou aura été le prototype du politique attaché à sa dignité, fort loyal, toujours en parfaite conformité avec ses engagements personnels et avec l'idéal partagé de son parti. S'appliquant, dans l'exercice des fonctions publiques, à maintenir l'honneur et la prééminence de l'intérêt commun.

De tout temps et en tout lieu, la modestie a sublimé la conduite d'André Obami Itou. Les terres de Gamboma d'où nous venons, tous les deux, perdent en lui un notable émérite, un fils d'Epouein qui a fait rêver le monde du football congolais, les années où, remarquable ailier droit de la formation sportive Etoile du Congo, challenger des équipes Diables Noirs, Renaissance Aiglon CARA et V. Club Mokanda, André Obami Itou scintillait dans les stades de Brazzaville, Pointe Noire, Dolisie et à l'extérieur du pays, lors des compétitions internationales de l'Etoile du Congo.

Aux amis, connaissances, différents corps de métiers politiques et civils qui ont accompagné André Obami Itou dans sa carrière et servi l'Etat congolais à ses côtés, j'adresse mes condoléances les plus attristées. Que sa famille trouve ici l'expression de mon soutien et de ma totale solidarité. Puisse la patrie, de la manière qui conviendra, en accord avec les siens, l'immortaliser.

Paris le 24 avril 2018.

Ouabari Mariotti